Voir la vidéo
FRANCE 3

Fusillade sur les Champs-Elysées : une nuit de terreur

Un policier vient d'être visé par des tirs. Les forces de l'ordre ripostent ; nous sommes en plein milieu des Champs Élysées ce jeudi 20 avril. À même le sol, on distingue le corps d'un homme, entouré par deux policiers en arme, prêts à faire feu. L'assaillant vient d'être abattu. Quelques minutes plus tôt, l'homme s'était garé à côté du véhicule de police avant d'ouvrir le feu.

Une attaque terroriste

"Il est descendu avec une kalachnikov, moi j'ai entendu six coups de feu je croyais que c'étaient des pétards, parce qu'on a tous regardé sur la route et il n'y avait personne. En fait, il était caché derrière le camion et il tirait sur la police", relate un témoin de la scène. Pris de panique, les touristes présents sur l'avenue partent en courant. À la demande des forces de l'ordre, d'autres se réfugient à l'intérieur des restaurants. Arme à la main, les policiers bouclent le périmètre. La présence de possibles complices est alors évoquée. À 23h20, le chef de l'État prend la parole depuis l'Élysée. Il parle d'une attaque terroriste.