Voir la vidéo
France 2

Attentat contre des policiers à Paris : les Champs-Elysées touchés par le terrorisme

Ces touristes paniqués étaient assis en terrasse lorsque des coups de feu ont retenti sur les Champs-Elysées, jeudi 20 avril, dans la soirée. Un homme vient de tirer à l’arme automatique sur un car de police. Il tue le chauffeur et blesse gravement deux autres policiers avant d’être abattu. "J’ai entendu des coups de feu, il y avait des gens qui courraient, il y avait une dame qui pleurait et qui disait de ne pas aller sur les Champs, c’était la panique totale", décrit un témoin.

L’assaillant ne serait pas fiché S

La plus belle avenue du monde est alors évacuée, touristes et habitants pressent le pas pour partir loin. L’attaque est revendiquée par l’organisation État islamique. François Molins, le procureur de la République de Paris, a rapidement pris la parole pour apporter des précisions : "L’identité de l’attaquant est connue, elle a été vérifiée, mais je ne vous la donnerai pas car des perquisitions sont d’ores et déjà en cours, pour engager des investigations et essayer de savoir s’il a bénéficié ou pas de complicité". L’assaillant serait né en 1977, il ne serait pas fiché S.