Voir la vidéo
FRANCE 3

Attaque à Levallois-Perret : le point sur l'enquête

Voici l'homme que les policiers ont traqué pendant plusieurs heures, mercredi 9 août au matin. Il s'appelle Hamou. Il est de nationalité algérienne et a 37 ans. Sur une photo, l'individu porte une épaisse barbe noire et on distingue son strabisme. Blessé lors de son interpellation, il reste hospitalisé, ce jeudi matin, dans un état grave au CHU de Lille. Hamou habitait dans un immeuble situé à Bezons (Val-d'Oise).

"C'était un gars gentil, bien"

Dans une ville voisine, France 3 a rencontré l'oncle de Hamou, jeudi 10 août. Il nous raconte que son neveu est arrivé en France il y a un peu plus de quatre ans. Il travaillerait comme chauffeur VTC. Il a du mal a croire que Hamou ait attaqué des militaires. "C'était un gars gentil, bien. Il travaillait. Il faisait la prière comme tout le monde. Mais il n'était pas fondamentaliste", explique Mohamed Benlatreche. Hamou a été interpellé jeudi après-midi sur l'autoroute A16 au volant d'une berline noire criblée de balles. Car pour neutraliser le suspect, les policiers ont mené une course-poursuite au milieu des automobilistes. Quelques heures plus tôt à Levallois-Perret, cette même voiture a foncé sur six militaires qui sortaient de leur lieu de repos au pied d'un immeuble de Levallois-Perret.

plus