Voir la vidéo
France 3

Consommation : les Français mangent de moins en moins de viande

Moins de 400 grammes par semaine et par personne, la consommation de viande est en baisse régulière depuis près de vingt ans même si l'attachement au boucher de quartier reste forte. Mais après la "vache folle", et plus récemment les "lasagnes au cheval" ou le scandale des abattoirs, le consommateur peut douter. "On n'a plus envie de manger de viande quand on voit ce qui se passe", s'inquiète un client.

Un souci de la condition animale et de la diététique

"Ils ont une méfiance pendant 15 jours quand ils entendent qu'il y a eu un truc à la télé, après ils y pensent plus", relativise Daniel Perron, boucher. De la viande moins de trois fois par semaine, ou même plus du tout. L'idée n'est pas saugrenue dans ce restaurant végétarien. "Si les gens ont une demande journalière de viande, il va forcément falloir que ça se répercute dans les abattoirs. Il faut y penser", explique un client. Le bien-être animal et le souci pour notre santé expliquent une certaine désaffection pour la viande. Enfin, si la viande fait moins recette, c'est aussi à cause de son prix : + 21% en dix ans.