FRANCE 2

Toulouse : hommage émouvant aux victimes des attentats, cinq ans après

La douleur, le chagrin restent intacts, cinq ans jour pour jour après les attentats qui ont marqué l'école juive Ohr Torah. Une assemblée émue a rendu hommage aux victimes. Jonathan Sandler, un jeune professeur, ses enfants de 4 et 5 ans, Gabriel et Arié, leur cousine de 7 ans, Myriam, tous abattus parce qu'ils étaient juifs. "On vit avec ça au quotidien, donc la douleur deux ans, un an, dix ans après, elle sera toujours là".

"Le temps et l'espace ne veulent plus rien dire"

C'est la première fois que cette école s'ouvre ainsi au public, que son directeur, le père de Myriam, trouvait la force de témoigner : "Pour nous, le temps et l'espace ne veulent plus rien dire. Notre calendrier n'a qu'une seule date, notre univers se limite à cette douleur." a confié Yaacov Monsonego. En mars 2012, Toulouse et Montauban ont été marqués par une série d'attentats. "Les prémisses d'un cycle de violences que la France ne tolèrera jamais" a tenu à préciser Bruno Le Roux, ministre de l'Intérieur présent à la cérémonie.