Meurtre de Sarah Halimi

Sarah Halimi, une retraitée de 65 ans de confession juive, a été sauvagement tuée en avril 2017 par un Français d’origine malienne et de culture musulmane, en avril dernier, dans le 11e arrondissement de Paris. 

Dans cette affaire survenue en pleine élection présidentielle, la circonstance aggravante d'antisémitisme n'a, pour l'instant, pas été retenue par la justice. Un "déni" dénoncé par les avocats des parties civiles, la communauté juive et plusieurs intellectuels et artistes. Au gré des semaines, le fait divers s'est mué en affaire d'Etat, jusqu'à l'intervention du président de la République qui a, le 16 juillet, demandé aux juges de "faire toute la clarté" sur ce meurtre.
plus
plus