Les secours sont à la recherche de survivants après une avalanche mortelle, à Tignes, le 13 février 2017.
Les secours sont à la recherche de survivants après une avalanche mortelle, à Tignes, le 13 février 2017. (MAXPPP)

Avalanche mortelle à Tignes : les victimes étaient "des snowboarders expérimentés"

Au lendemain de l'avalanche, dans laquelle quatre personnes sont mortes lundi, à Tignes, en Savoie, l'heure est au recueillement dans la station. Les familles des victimes sont arrivées lundi, a indiqué mardi 14 février le maire, Jean-Christophe Vitale, sur franceinfo.

Une plaque à vent se serait détachée de la pente et aurait provoqué la coulée de neige dans la zone hors-piste où évoluait le groupe. "Aujourd'hui c'est le soutien aux familles qui prévaut et l'accompagnement", a déclaré l'édile en attendant de connaître les conclusions de l'enquête sur les circonstances de l'accident.

Pas de "risque zéro"

Le moniteur de surf était "un grand professionnel qui avait rempli toutes les dispositions vis-à-vis de son groupe, qui était un groupe de snowboarders expérimentés", a estimé le maire de Tignes rappelant que "dès lors qu'on est hors-piste, le risque zéro n'existe pas". Pour Jean-Christophe Vitale, "on ne peut pas tout sécuriser. Le domaine de Tignes est extrêmement vaste, on a plus de 480 hectares de pistes et cinq fois plus de hors-piste."

Il a rappelé qu'une partie du hors-piste qui relève du "Pida (Plan d'intervention pour le déclenchement des avalanches) est sécurisée par une équipe de pisteurs" et que tous les secteurs hors-piste qui ne relèvent pas de ce plan "renvoient à la seule vigilance des gens qui s'y engagent".

plus