Rennes (35000) : Résultats élections législatives 2017

Dernière mise à jour : .

Les résultats du second tour des élections législatives à Rennes seront disponibles en début de soirée, le dimanche 18 juin 2017, au fur et à mesure de la progression du dépouillement.

L’élection présidentielle 2017 à Rennes

Lors du premier tour de l’élection présidentielle, c’est Emmanuel MACRON qui est arrivé en tête à Rennes avec 31.86% des suffrages exprimés. Les quatre positions suivantes au terme du dépouillement sont les suivantes : Jean-Luc MELENCHON (25.86%), François FILLON (16.53%), Benoît HAMON (13.82%), Marine LE PEN (6.7%). Le taux de participation a été de 79.03%. Le succès d’Emmanuel Macron au second tour a été réellement écrasant puisqu’il a remporté près de neuf suffrages exprimés sur dix. Tout indique qu’il avait la même domination au premier tour des élections législatives dans la ville de Rennes.

La Bretagne est l’archétype de la région de tradition catholique qui, au tournant du siècle, s’est installée dans une pratique répétée du vote socialiste. Elle a donné 56,35% de ses voix à François Hollande lors du second tour de l’élection présidentielle de 2012. Son Conseil régional est présidé jusqu’à ces élections législatives par Pierre-Yves Le Drian, porté à sa tête par une nette majorité de députés socialistes. Depuis 1977, Rennes, la capitale de la Bretagne, est dirigée par un maire socialiste. Le mandat actuel est détenu par Nathalie Appéré qui lors des élections municipales de 2014, a mené une liste d’union de la gauche à la victoire avec 55,83% des voix. C’et donc une terre socialiste qui a opté massivement pour le soutien à Emmanuel Macron.

Lors de l’élection présidentielle de 2012, François HOLLANDE avait reçu le plus de suffrages lors du second tour avec 67.09% des suffrages exprimés. La participation au scrutin était, dans cette commune, au second tour de 80.5%. La part des bulletins blancs et nuls parmi les votes exprimés par les électeurs qui s’étaient déplacés était de 3.78%. Le vainqueur du premier tour de ce même scrutin était François HOLLANDE avec 39.8% des votes.

La marche à l’élection présidentielle 2017 en Bretagne a été marquée par la relation de grande proximité existant entre le président François Hollande et Pierre-Yves Le Drian, président du conseil régional de Bretagne. Soutien sans réserve du président de la République sortant et apôtre de la recherche d’un second mandat présidentiel consécutif, Pierre-Yves Le Drian a bénéficié de faveurs particulières de François Hollande, notamment de pouvoir cumuler sa présidence du Conseil régional avec son poste de ministre de la défense. C’est seulement après la publication de l’ouvrage « Un président ne devrait pas dire cela… », de Fabrice Lhomme et Gérard Davet, que l’élu breton a paru fléchir dans son soutien et même perdre de l’intérêt pour le scrutin présidentiel. A l’approche du premier tour de la primaire de la gauche, il a apporté son soutien à l’ancien premier ministre, Manuel Valls, avec un écho limité. Une fois la victoire acquise pour Benoît Hamon, les rumeurs de son soutien à Emmanuel Macron se sont multipliées avant qu’il ne s’en explique ouvertement en justifiant son mouvement par le fait que Benoît Hamon portait un projet utopiste.

Le succès d’Emmanuel Macron à Rennes s’inscrit dans la logique directe de son adoubement en toute fin de campagne par le ministre des armées, Jean-Luc Le Drian. Celui qui est véritablement le patron de la région Bretagne à laquelle il renonce pour servir le nouveau président est la plus grande prise du nouveau président au sein des rangs socialistes.

Ségolène ROYAL l’avait emporté au second tour de l’élection présidentielle 2007 avec 62.71% des voix. Le taux de participation lors de ce second tour était dans la ville de Rennes de 85.31%.

Rennes et sa constante orientation à gauche

La ville de Rennes appartient au département Ille-et-Vilaine dont le conseil départemental est présidé par Jean-Luc Chenut qui siège sous l’étiquette Parti socialiste. Lors des élections municipales de 2014 le scrutin dans la ville de Rennes a été remporté par la liste d’Union de la gauche au second tour; elle était menée par Nathalie Appéré.

Lors du premier tour du scrutin des élections régionales de décembre 2015, la liste arrivée en tête était Liste d'Union de la gauche avec 40.11% des voix. Suivaient respectivement : Liste d'Union de la droite avec 20.26% et Liste d'Europe-Ecologie-Les Verts avec 13.01%. C’est bien une terre de gauche que l’on va juger à travers les votes des quatre circonscriptions d’Ille-et-Vilaine à laquelle est rattachée Rennes.

Rennes compte 207178 habitants, selon les données de l’Insee. La densité de sa population, 4 143,56 habitants/km2, est supérieure à la moyenne du territoire national. Le nombre de personnes immigrées est, quant à lui, de 17338, ce qui est plus faible que la moyenne. Le plus faible taux de participation enregistré à Rennes depuis une douzaine d’années correspond au scrutin cantonal de l’année 2011 où seulement 32.88% des électeurs inscrits s’étaient déplacés pour aller voter. Au plan de l'emploi, la ville affiche un taux de chômage de 13.70%, alors que la moyenne nationale est de peu inférieur à dix pour cent.

Revenez consulter cette page dans la soirée du 18 juin 2017 afin de prendre connaissance des résultats aux élections législatives dans la ville de Rennes dès la fin du dépouillement du vote. Vous pourrez également suivre sur le site les chiffres de la participation ce même dimanche, à partir de 12 heures, et les premières estimations des résultats du second tour des élections législatives 2017 à Rennes.

Rennes est rattachée aux 4 circonscriptions ci-dessous. Impossible donc d'afficher le résultat global de Rennes mais en cliquant sur chaque lien vous découvrirez son apport en voix au résultat de chaque circonscription.

Voir les résultats complets de la 1ère circonscription >>

Résultats 2ème tour

Dernière mise à jour : 19/06 à 02h00Source : Ministère de l'Intérieur

Participation : 39,31 %

Mostapha Laabid

En marche !
 61.85 %8 393 votes

Grégoire Le Blond

Union des Démocrates et des Indépendants
 38.15 %5 178 votes

Votes blancs

 13,08 %2 121 votes

Votes nuls

 3,20 %519 votes
  • InscritsNC41 240
  • Abstention60,69 %25 029
  • Votants39,31 %16 211
  • Exprimés32,91 %13 571

Résultats 1er tour

Dernière mise à jour : 15/06 à 09h23Source : Ministère de l'Intérieur

Participation : 52,72 %

Mostapha Laabid

En marche !
 32.56 %6 977 votes

Marie-Anne Chapdelaine

Parti socialiste
 15.3 %3 278 votes

Patrick Bergogné

La France insoumise
 15.1 %3 236 votes

Grégoire Le Blond

Union des Démocrates et des Indépendants
 11.91 %2 552 votes

Didier Chapellon

Ecologiste
 7.53 %1 613 votes

Emeric Salmon

Front National
 5.19 %1 113 votes

Charlotte Marchandise

Divers
 3.11 %667 votes

Michel Demolder

Parti communiste français
 1.89 %406 votes

Denis Vernier

Divers droite
 1.32 %283 votes

Luc Melot

Ecologiste
 1.15 %246 votes

Philippe Salmon

Divers gauche
 1.12 %239 votes

Adeline Chantoiseau

Divers
 0.91 %196 votes

Delphine Ruaux

Régionaliste
 0.83 %177 votes

Valérie Hamon

Extrême gauche
 0.78 %167 votes

Pierre-François Bazin

Ecologiste
 0.56 %120 votes

Sébastien Girard

Ecologiste
 0.47 %100 votes

Erdogan Aktas

Divers
 0.26 %55 votes

Votes blancs

 0,98 %212 votes

Votes nuls

 0,49 %106 votes
  • InscritsNC41 240
  • Abstention47,28 %19 497
  • Votants52,72 %21 743
  • Exprimés51,95 %21 425

Les communes limitrophes

Région / Département

Ce qu'il faut savoir sur Rennes

Le contexte socio-économique de la ville de Rennes pourrait avoir une influence sur les intentions de vote à la prochaine élection présidentielle.

Rennes comptait 207 178 habitants en 2010 (source Insee), ce qui en fait l’une des plus grandes villes françaises ; le taux de natalité y est de 12,70 pour mille habitants, plutôt supérieur à la moyenne. La densité de sa population, 4 143,56 habitants/km2, est supérieure à la moyenne du territoire national. Le nombre de personnes immigrées est, quant à lui, de 17338, ce qui est plus faible que la moyenne.

Sur le plan de l'emploi, la ville est marquée par un taux de chômage de 13,70%, alors que la moyenne nationale est de 9.08%. D'autres indicateurs économiques donnent une mesure des forces et faiblesses de l'économie locale : le nombre d'entreprises placées en liquidation judiciaire dans cette commune est de 626. La part des foyers fiscaux imposables est de 55,30% ce qui est plus élevé que la moyenne. On y recense 1 062 foyers redevables de l'ISF, l'impôt sur la fortune.

Autre problématique au coeur des préoccupations en période d'élection présidentielle : l'insécurité. Dans cette ville, le taux de cambriolage est de 3,00 pour mille. Cette valeur est plutôt inférieure à la moyenne nationale. Le taux d'agression est de 4,63 pour mille.