Montpellier (34000) : Résultats élections législatives 2017

Dernière mise à jour : .

Les résultats du second tour des élections législatives à Montpellier seront disponibles en début de soirée, le dimanche 18 juin 2017, au fur et à mesure de la progression du dépouillement.

L’élection présidentielle 2017 à Montpellier

Lors du premier tour de l’élection présidentielle, Jean-Luc MELENCHON est arrivé en tête à Montpellier avec 31.46% des suffrages exprimés. Les quatre positions suivantes au terme du dépouillement sont les suivantes : Emmanuel MACRON (24.69%), François FILLON (15.79%), Marine LE PEN (13.32%), Benoît HAMON (8.9%). Le taux de participation a été de 74.96%. Le succès d’Emmanuel Macron est à mettre en perspective : son fort résultat survient dans une ville où le taux d’abstention frôle le tiers de l’électorat tandis que plus de 8% du corps électoral vote blanc.

Dans la période récente, Montpellier a subi deux pertes successives. La première, en 2010, avec le décès de Georges Frêche, formidable bâtisseur d’un système de pouvoir politique. Député durant 22 ans, maire de la ville durant 27 ans, il présidait le conseil régional du Languedoc-Roussillon au moment de sa disparition et bataillait afin de donner à sa région le nom antique de Septimanie. La révision de la carte administrative des régions en 2014, qui fusionnait Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées, a mis fin à ces velléités mais entraîné aussi une deuxième perte pour Montpellier privé de son statut de capitale régionale au profit de Toulouse, siège de la nouvelle entité qui a pris le nom d’Occitanie. Exclu en 2007 du parti socialiste avec lequel il a toujours eu des relations tumultueuses, Georges Frêche avait gardé jusqu’à sa mort une réelle influence sur les fédérations départementales de sa zone d’influence. Ses héritiers sont nombreux mais aucun ne peut revendiquer l’ampleur du pouvoir qu’il a détenu.

Lors de l’élection présidentielle de 2012, François HOLLANDE avait reçu le plus de suffrages lors du second tour avec 62.38% des suffrages exprimés. La participation au scrutin était, dans cette commune, au second tour de 78.34%. La part des bulletins blancs et nuls parmi les votes exprimés par les électeurs qui s’étaient déplacés était de 4.53%. Le vainqueur du premier tour de ce même scrutin était François HOLLANDE avec 34.98% des votes.

La dernière image électorale de Montpellier

Même placé sous l’influence d’un homme politique exclu du Parti socialiste comme Georges Frêche, Montpellier n’a jamais cessé d’être orienté à gauche. Au second tour de l’élection présidentielle 2012, François Hollande y a été nettement vainqueur avec 62,38% des suffrages. Pour autant, la tendance naturelle de la gauche à se diviser est resté un trait de la politique locale : lors des élections municipales 2014, la liste gagnante regroupait des divers gauches, avec 37,54% devant une liste d’union de la gauche avec 27,39% des voix. Philippe Saurel, qui occupe le fauteuil de maire de Montpellier, n’est pas membre du parti socialiste. Il a annoncé soutien à la candidature d’Emmanuel Macron, mais cet appui est à mettre en perspective. Nul ne possède plus à Montpellier le pouvoir que représentait la machine politique de Georges Frêche.

La ville de Montpellier appartient au département e l’Hérault dont le conseil départemental est présidé par Kléber Mesquida qui siège sous l’étiquette Parti socialiste. Lors des élections municipales de 2014 le scrutin dans la ville de Montpellier a été remporté par la liste des divers gauche menée par Philippe Saurel.

Lors du premier tour du scrutin des élections régionales de décembre 2015, la liste arrivée en tête était Liste divers gauche avec 24.1% des voix. Suivaient respectivement : Liste du Front national avec 21.32% et Liste d'Union de la gauche avec 18.43%. Le succès complet de La République en marche, qui ne laissera rien à ses adversaires, au vu des résultats du premier tour, donne une de l’intensité de la recomposition politique qui paraît se produire en France.

Montpellier compte 257351 habitants, selon les données de l’Insee. La densité de sa population, 4 595,55 habitants/km2, est supérieure à la moyenne du territoire national. Le nombre de personnes immigrées est, quant à lui, de 39121, ce qui est plus élevé que la moyenne. Le plus faible taux de participation enregistré à Montpellier depuis une douzaine d’années correspond au scrutin cantonal de l’année 2011 où seulement 30.56% des électeurs inscrits s’étaient déplacés pour aller voter. Au plan de l'emploi, la ville affiche un taux de chômage de 19.20%, alors que la moyenne nationale est de peu inférieur à dix pour cent.

Revenez consulter cette page dans la soirée du 18 juin 2017 afin de prendre connaissance des résultats aux élections législatives dans la ville de Montpellier dès la fin du dépouillement du vote. Vous pourrez également suivre sur le site les chiffres de la participation ce même dimanche, à partir de 12 heures, et les premières estimations des résultats du second tour des élections législatives 2017 à Montpellier.

Montpellier est rattachée aux 5 circonscriptions ci-dessous. Impossible donc d'afficher le résultat global de Montpellier mais en cliquant sur chaque lien vous découvrirez son apport en voix au résultat de chaque circonscription.

Voir les résultats complets de la 1ère circonscription >>

Résultats 2ème tour

Dernière mise à jour : 20/06 à 16h43Source : Ministère de l'Intérieur

Participation : 37,34 %

Patricia Mirallès

En marche !
 71.27 %9 346 votes

France Jamet

Front National
 28.73 %3 767 votes

Votes blancs

 9,56 %1 433 votes

Votes nuls

 2,94 %440 votes
  • InscritsNC40 137
  • Abstention62,66 %25 151
  • Votants37,34 %14 986
  • Exprimés32,67 %13 113

Résultats 1er tour

Dernière mise à jour : 15/06 à 09h23Source : Ministère de l'Intérieur

Participation : 45,42 %

Patricia Mirallès

En marche !
 34.1 %6 092 votes

Julien Colet

La France insoumise
 19.96 %3 567 votes

France Jamet

Front National
 13.27 %2 371 votes

Jean-Louis Roumegas

Ecologiste
 12.67 %2 263 votes

Joseph Francis

Union des Démocrates et des Indépendants
 7.24 %1 294 votes

Michel Moxin

Divers droite
 3.69 %659 votes

Frédéric Bort

Divers gauche
 3.21 %573 votes

Fabienne Albarran

Debout la France
 1.37 %244 votes

Valérie Garnier

Divers
 1.19 %213 votes

William Gomez

Divers gauche
 0.97 %174 votes

Nicolas Miray

Divers
 0.96 %172 votes

Morgane Lachiver

Extrême gauche
 0.65 %117 votes

Laurent Pithon

Extrême droite
 0.44 %79 votes

Alain Visseq

Extrême gauche
 0.27 %49 votes

Votes blancs

 1,56 %285 votes

Votes nuls

 0,43 %78 votes
  • InscritsNC40 137
  • Abstention54,58 %21 907
  • Votants45,42 %18 230
  • Exprimés44,52 %17 867

Les communes limitrophes

Région / Département

Ce qu'il faut savoir sur Montpellier

Le contexte socio-économique de la ville de Montpellier pourrait avoir une influence sur les intentions de vote à la prochaine élection présidentielle.

Montpellier comptait 257 351 habitants en 2010 (source Insee), ce qui en fait l’une des plus grandes villes françaises ; le taux de natalité y est de 14,40 pour mille habitants, plutôt supérieur à la moyenne. La densité de sa population, 4 595,55 habitants/km2, est supérieure à la moyenne du territoire national. Le nombre de personnes immigrées est, quant à lui, de 39121, ce qui est plus élevé que la moyenne.

Sur le plan de l'emploi, la ville est marquée par un taux de chômage de 19,20%, alors que la moyenne nationale est de 9.08%. D'autres indicateurs économiques donnent une mesure des forces et faiblesses de l'économie locale : le nombre d'entreprises placées en liquidation judiciaire dans cette commune est de 897. La part des foyers fiscaux imposables est de 48,10% ce qui est plus élevé que la moyenne. On y recense 915 foyers redevables de l'ISF, l'impôt sur la fortune.

Autre problématique au coeur des préoccupations en période d'élection présidentielle : l'insécurité. Dans cette ville, le taux de cambriolage est de 8,32 pour mille. Cette valeur est plutôt supérieure à la moyenne nationale. Le taux d'agression est de 7,84 pour mille.