Passation de pouvoirs : les premiers mots d'Edouard Philippe, Premier ministre, à Matignon
franceinfo

VIDEO. "Je suis un homme de droite", assure Edouard Philippe, le nouveau Premier ministre

Edouard Philippe s'est présenté lundi 15 mai en "homme de droite" dans sa première déclaration après sa nomination à Matignon. Lors de la passation de pouvoirs avec son prédécesseur socialiste, Bernard Cazeneuve, le député Les Républicains (LR) a également rendu hommage à l'ex-Premier ministre et candidat malheureux à la primaire de la droite Alain Juppé, dont il a "beaucoup appris".

"Vous avez dit que vous étiez un homme de gauche", a-t-il lancé à Bernard Cazeneuve, élu de Normandie. "Je n'avais pas (...) de doute là-dessus. Il se trouve que je suis moi-même un homme de droite, ce qui ne vous surprendra pas je le sais", a-t-il lancé, déclenchant les rires du personnel de Matignon.

Le maire du Havre a repris à son compte des références citées par Bernard Cazeneuve dans son discours - Léon Blum et Pierre Mendès France - y ajoutant le général de Gaulle et Georges Clemenceau, "ce qui nous permettrait d'aboutir à un équilibre au fond très français, peut-être violemment modéré mais à mon avis terriblement conquérant."