Voir la vidéo

Les 4 Vérités - "C'est le parti communiste qui a claqué la porte", affirme Danielle Simonet

À trois semaines du premier tour des élections législatives, le journaliste Jeff Wittenberg reçoit Danielle Simonet sur le plateau des 4 Vérités, ce vendredi 19 mai. Au-delà d'un certain nombre de conquêtes individuelles, qu'espère La France insoumise lors de ce scrutin ?

"L'objectif est d'être majoritaire à l'Assemblée nationale. Jean-Luc Mélenchon au premier tour de l'élection présidentielle n'a manqué que de 600 000 voix. Nous pensons que si les sept millions de personnes qui ont voté pour Jean-Luc Mélenchon au premier tour votent pour les candidats de La France insoumise aux législatives, on peut être au second tour dans 75% des circonscriptions", estime Danielle Simonet, conseillère de Paris, coordinatrice de La France insoumise et candidate aux législatives.

Des alliances au second tour ?

Pour remporter des élections législatives, au second tour il faut des alliances. Or, aujourd'hui La France insoumise a rompu les alliances avec le Parti communiste. "On n'a pas rompu les alliances, c'est le Parti communiste qui a claqué la porte et visiblement il est en crise interne assez forte !", affirme Danielle Simonet. Et de poursuivre : "Il faut réhabiliter la politique au sens noble du terme. Ce n'est pas les tambouilles entre les appareils, c'est de convaincre sur un projet de société".