Voir la vidéo
FRANCE 2

Non-cumul des mandats : au moins 223 députés devront abandonner un mandat local

C'est la première fois que la loi s'applique dans toute sa sévérité. Sur 577 députés, ils sont 223 à devoir choisir entre l'Assemblée et leur mandat de maire, d'adjoint ou de président de département. Thomas Rudigoz a un mois pour abandonner son mandat de maire du 5e arrondissement de Lyon, 50 000 habitants. Ce tout nouveau député  de la République en Marche ! se pliera à la règle sans état d'âme.

"Trouver un équilibre des choses"

Trop pour un seul homme, ce n'est pas l'avis de certains maires ruraux. À Neung-sur-Beuvron (Loir-et-Cher), 1 300 habitants, Guillaume Peltier, maire Les Républicains, estime que le cumul des mandats présentait des avantages. "Je crois qu'on aurait pu trouver un équilibre des choses", dit-il. Mais dans sa commune, son argument divise. Franck Riester, quant à lui, ne se fera plus appeler monsieur le député-maire. Mais c'est pour lui le seul moyen de renouveler le personnel politique.