Manuel Valls, Najat Vallaud-Belkacem, Stéphane Le Foll et Marisol Touraine (de gauche à droite).
Manuel Valls, Najat Vallaud-Belkacem, Stéphane Le Foll et Marisol Touraine (de gauche à droite). (AFP)

Législatives : Valls, Vallaud-Belkacem, Le Foll, Touraine... Découvrez les résultats des ténors socialistes au second tour

La lourde défaite du Parti socialiste se confirme, dimanche 18 juin. Lors de ce second tour des élections législatives, le PS n'a obtenu que 32 députés, selon une estimation Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions et Radio France*. Si le parti divise par quasiment par dix son nombre de députés à l'Assemblée par rapport à 2012 (il avait obtenu 295 sièges), qu'en est-il de ses principales figures ? Tour d'horizon.

>> Suivez en direct tous les résultats du second tour

Manuel Valls réélu de justesse dans l'Essonne

Manuel Valls à Paris, le 5 mai 2017.
Manuel Valls à Paris, le 5 mai 2017. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)

Manuel Valls a réussi à sauver sa tête in extremis. L'ancien Premier ministre a annoncé sa réélection dans la 1re circonscription de l'Essonne, avec 50,3% des voix (et seulement 139 voix d'avance), face à la candidate de La France insoumise Farida Amrani. Un soulagement pour lui, après une campagne pour le moins difficile.

Il n'avait, en effet, ni obtenu l'investiture de La République en marche qu'il avait sollicitée, ni celle du PS, qui lui avait été retirée. Seule "faveur" dont il a bénéficié : aucun des deux partis ne lui a opposé de candidat. Manuel Valls a cependant dû composer avec la multiplication d'autres candidatures – dont celles de Dieudonné et de Francis Lalanne –, mais aussi avec le mauvais score du Parti socialiste à la présidentielle, devancé dans cette circonscription par La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon.

>> Retrouvez tous les résultats de la 1re circonscription de l'Essonne

Najat Vallaud-Belkacem battue dans le Rhône

Najat Vallaud-Belkacem à Villeurbanne (Rhône), le 22 mai 2017.
Najat Vallaud-Belkacem à Villeurbanne (Rhône), le 22 mai 2017. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)

Elle est un symbole de la déroute des socialistes. Najat Vallaud-Belkacem est battue dans la 6e circonscription du Rhône face à son adversaire de La République en marche, Bruno Bonnell, qui revendique la victoire. La ville de Villeurbanne, pourtant ancrée à gauche et chasse gardée du PS, est, elle aussi, emportée par la vague Macron.

La tâche s'annonçait difficile pour la ministre de l'Education car elle accusait vingt points de retard à l'issue du premier tour. Après une première tentative ratée, déjà dans le Rhône, en 2007, et le retrait de sa candidature en 2012, Najat Vallaud-Belkacem échoue donc une nouvelle fois à faire son entrée au palais Bourbon.

>> Retrouvez tous les résultats de la 6e circonscription du Rhône

Marisol Touraine largement battue en Indre-et-Loire

Marisol Touraine quitte le palais de l\'Elysée, à Paris, le 25 janvier 2017.
Marisol Touraine quitte le palais de l'Elysée, à Paris, le 25 janvier 2017. (CITIZENSIDE / YANN KORBI / AFP)

Grosse déception pour Marisol Touraine. L'ex-ministre de la Santé a reconnu sa défaite (43,41%) dans la 3e circonscription d'Indre-et-Loire, face à la candidate UDI Sophie Auconie (56,59%). Contrairement à Najat Vallaud-Belkacem, son ancienne collègue au gouvernement, Marisol Touraine avait bénéficié de l'indulgence de La République en marche, qui n'a pas présenté de candidat face à elle.

Ses affiches, qui ne montraient pas le logo du PS et reprenaient les codes de la campagne d'Emmanuel Macron, avaient cependant suscité la colère de militants socialistes locaux. Sa candidature avait également essuyé les critiques des militants d'En marche !, déçus de ne voir aucun candidat issu de leur mouvement investi dans leur circonscription. Pendant l'entre-deux-tours, certains ont d'ailleurs choisi de soutenir son adversaire de l'UDI.

>> Retrouvez tous les résultats de la 3e circonscription d'Indre-et-Loire

Stéphane Le Foll confortablement réélu dans la Sarthe 

Stéphane Le Foll, à Paris le 29 mars 2017.
Stéphane Le Foll, à Paris le 29 mars 2017. (PATRICE PIERROT / CITIZENSIDE / AFP)

Le second tour n'était pas joué sur ce territoire arraché par le PS en 2012 après 31 ans de mandats de François Fillon. Stéphane Le Foll arrive pourtant en première position dans la 4e circonscription de la Sarthe, avec 54,91% des voix, devant le candidat LR-UDI Emmanuel Franco (45,09%). L'ancien ministre de l'Agriculture, proche de François Hollande, avait été épargné par La République en marche.

>> Retrouvez tous les résulats de la 4e circonscription de la Sarthe

Myriam El Khomri perd à Paris

Myriam El Khomri, en campagne à Paris, le 13 juin 2017. 
Myriam El Khomri, en campagne à Paris, le 13 juin 2017.  (TRISTAN REYNAUD/SIPA)

Elle était arrivée deuxième au premier tour. Myriam El Khomri, qui se revendiquait de la majorité présidentielle, tout comme son adversaire des Républicains, Pierre-Yves Bournazel, a perdu la bataille dans la 18e circonscription de Paris, un fief de gauche depuis 1997.

Au terme d'une campagne difficile, l'ancienne ministre du Travail a dû faire face au premier tour à plusieurs candidatures de gauche, hostiles à la loi qui porte son nom. Durant l'entre-deux-tours, elle s'est réclamée du soutien officiel d'Emmanuel Macron, quand son adversaire a bénéficié de celui du Premier ministre, Edouard Philippe.

>> Retrouvez tous les résultats de la 18e circonscription de Paris

* Estimation Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France, Le Point, France 24 et LCP-AN.