Jean-Marie Le Guen, alors secrétaire d\'Etat chargé du Développement et de la Francophonie, à Paris, le 15 février 2017.
Jean-Marie Le Guen, alors secrétaire d'Etat chargé du Développement et de la Francophonie, à Paris, le 15 février 2017. (YANN BOHAC / CITIZENSIDE/AFP)

Jean-Marie Le Guen renonce à se représenter aux législatives

"Après une mûre réflexion entamée depuis plusieurs mois, j'ai décidé de ne pas me porter à nouveau candidat pour les législatives". L'ancien secrétaire d'Etat socialiste Jean-Marie Le Guen renonce à son siège de député à Paris, souhaitant "passer à autre chose", annonce-t-il dans Le Parisien daté du vendredi 19 mai. 

Député sortant de la 9e circonscription de la capitale, l'ancien secrétaire d'Etat chargé du Développement et de la Francophonie, âgé de 64 ans, assure qu'il s'agit d'une "décision personnelle et d'un choix politique en faveur du renouvellement".

"Il m'a paru légitime de passer à autre chose"

Jean-Marie Le Guen, qui avait affirmé au soir du second tour de la présidentielle s'inscrire "complètement dans la majorité présidentielle" d'Emmanuel Macron, réfute avoir fait des offres de service à La République en marche.

"J'ai informé les autorités, le Parti socialiste, François Hollande mais aussi Emmanuel Macron, de ma décision de ne pas me présenter il y a plusieurs semaines, explique-t-il. Après 20 ans de mandat, il m'a paru légitime de passer à autre chose. Il faut savoir se renouveler."