Voir la vidéo
France 3

Législatives : la promesse d'une assemblée renouvelée

Fin juin, l'Assemblée sera très renouvelée, puisque plus d'un tiers des députés sortants ne se représentent pas, 212 sur 569. "Il y a plusieurs raisons à cela : après des années passées sur les bancs de l'Assemblée, certains veulent passer la main à la jeune génération, comme deux anciens présidents de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer et Claude Bartolone", explique Danielle Sportiello sur le plateau de France 3. 

Un challenge pour six ministres du gouvernement

Mais "il y a aussi ceux qui quittent la politique, comme les anciens ministres Bernard Cazeneuve et Jean-Marc Ayrault, et ceux qui la quittent peut-être, mais provisoirement, comme Marion Maréchal-Le Pen et François Fillon. D'autres tombent sous le coup de la loi du non-cumul des mandats et préfèrent garder la tête d'un exécutif régional, comme Laurent Wauquiez", poursuit la journaliste. Pour six ministres du gouvernement, c'est un challenge : "soit gagner aux législatives, soit partir et quitter leur portefeuille : Bruno Le Maire, Richard Ferrand, Marielle de Sarnez, Christophe Castaner, Annick Girardin, et Mounir Mahjoubi qui va affronter dans la circonscription de Paris le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadelis", détaille Danielle Sportiello.