Polémique sur les TER

En mai 2014, une polémique sur les TER voit le jour suite à la publication d'un article dans Le Canard Enchaîné : les trains commandés seraient trop larges pour entrer dans toutes les gares. Réseaux ferrés de France confirme l'information et indique que les quais des gares concernées seront « rabotés » pour convenir à la largeur des nouveaux TER. Très vite, la société de transports est moquée par la classe politique et par les internautes qui détournent la polémique sur les TER de manière humoristique. Du point de vue de l'économie, les experts estiment que cette bévue coûtera pas moins de 50 millions d'euros à la SNCF.

Un contrôleur monte dans un TER en gare de Hazebrouck (Nord), le 22 mai 2014.
L'affaire des TER trop larges ? Un "vrai-faux scandale" pour Guillaume Pepy
Un TER de la région Nord-Pas-de-Calais entre en gare de Bailleul (Nord), le 18 février 2014.
On adore détester la SNCF, et pourtant…
Un quai de gare raboté par des ouvriers de RFF à Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes), le 22 mai 2014.
VIDEO. Trains trop larges : comment RFF rabote les quais
Une des rames TER Regio 2N de Bombardier, présentée le 29 avril 2014 à la gare Vaugirard, à Paris.
La SNCF commande des TER trop larges : 4 questions sur une bévue
Le président de la SNCF, Guillaume Pépy, dans un centre de maintenance à Pantin (Seine-Saint-Denis), le 1er octobre 2013.
La rapporteure PS du budget à l'Assemblée veut la démission de Pepy
Après l'affaire des TER trop larges, un utilisateur de Twitter imagine des billets de train trop grands, le 21 mai 2014.
TER trop larges : les internautes détournent la bévue de la SNCF
Frédéric Cuvillier, secrétaire d'Etat en charge des transports, visite une nouvelle rame de TER, le 29 avril. 
Le gouvernement demande à la SNCF et à RFF une enquête interne
La ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, dans la cour de l'Elysée, à Paris, le 14 mai 2014. 
TER de la SNCF trop larges : "consternant" et stupide", selon Royal
La première rame du Regiolis, le nouveau TER réalisé par Alstom, présentée le 4 juillet 2013 à la gare de Bordeaux Saint-Jean (Gironde).
La SNCF a commandé près de 2 000 rames trop larges
Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS, le 15 mai 2014 à Lille (Nord).
VIDEO. TER trop larges : "Hallucinant", aux yeux du patron du PS