La France comptait 16 millions de retraités fin 2015.
La France comptait 16 millions de retraités fin 2015. (TÉO LANNIÉ / MAXPPP)

Etude : qui sont les 16 millions de retraités français, combien touchent-ils ?

16 millions de Français sont à la retraite aujourd'hui. Le ministère des Affaires sociales vient de publier une grande étude sur les retraités et les retraites. Sur ces 16 millions de personnes, plus d'un million vit à l'étranger.

Le nombre de retraités augmente mais moins vite qu'avant

Le départ à la retraite est plus tardif aujourd'hui, il s'effectue en moyenne à 61,5 ans. Ce qui s'explique par la réforme de 2010 qui recule l'âge légal de départ à la retraite, passant de 60 à 62 ans. Sans surprise, le nombre de nouveaux retraités augmente avec l'espérance de vie mais plus lentement que les années précédentes. Fin 2015, ils sont ainsi 152 000 retraités supplémentaires par rapport à fin 2014. Fin 2014, ils étaient 199 000 retraités de plus que l'année d'avant. L'écart est encore plus frappant si l'on compare avec les chiffres d'il y a une dizaine d'années : entre 2006 et 2010 par exemple, chaque année, environ 360 000 personnes partaient à la retraite.

La plupart de ces retraités bénéficie du régime général, soit plus de 13 millions. Tous régimes confondus, ils touchent en moyenne 1 376 euros bruts par mois. Une pension en hausse de 0,9% par rapport à l'année précédente. Un chiffre qui augmente, non pas en raison d'une revalorisation des pensions de retraite mais simplement parce que les retraités ont fait de meilleures carrières et par conséquent touchent de meilleures retraites. 

Un écart toujours très important entre les hommes et les femmes

Les inégalités entre les hommes et les femmes en matière de pension de retraite perdurent. L'écart entre le montant touché par les hommes et celui touché par les femmes tend à se réduire mais la pension touchée par les femmes aujourd'hui est près de 40% inférieure à celle des hommes. Il y a dix ans, cet écart était de 46%. Le travail des femmes, de plus en plus qualifié, leur permet de toucher de meilleures pensions une fois arrivées à l'âge de la retraite. Les différences entre générations sont d'ailleurs très importantes. Pour la génération 1926, il y a un écart moyen de 51% entre les pensions de retraite des hommes et celles de femmes. Pour la génération 1946, cet écart n'est "que" de 37%. 

plus