Logements vacants

Afin de résoudre le déséquilibre entre l'offre et la demande de logements, une politique de taxation des logements vacants existe depuis 1999, avec la taxe sur les logements vacants (TLV). On considère comme vacant tout logement qui n'est pas habité depuis au moins deux ans. Ce dispositif concernait au départ les agglomérations de plus de 200 000 habitants (Paris, Lyon, Lille, Bordeaux, Toulouse, Montpellier, Nice et Cannes-Grasse-Antibes). Il a été étendu en 2013 aux agglomérations de plus de 50 000 habitants.
plus
plus