Voir la vidéo
FRANCE 3

Réforme du Code du travail : l'exécutif ne compte pas bousculer son agenda

Quel est l'État de l'exécutif après cette première journée de mobilisation contre la réforme du Code du travail ? "Officiellement, pas question de fanfaronner, ces manifestations sont légitimes, mais elles ne changent rien. Dans l'entourage du Premier ministre, on considère que ce mouvement était plus politique que syndical", rapporte le journaliste de France 3 Julien Gasparutto.

L'exécutif serein ?

Depuis plusieurs jours, le gouvernement s'est efforcé de minimiser cette journée de mobilisation "rappelant à plusieurs reprises que les manifestations, quelque soit leur ampleur, n'ont pas vocation à changer les ordonnances", poursuit le reporter. Pas question pour l'exécutif de bousculer le calendrier. Le texte sera présenté comme prévu le 22 septembre en Conseil des ministres. "Au soir de ce premier test social, l'entourage d'Édouard Philippe se dit donc très serein, et déjà tourné vers les autres réformes : l'assurance chômage, les retraites, le logement, en assumant pour l'instant le risque de multiplier les mécontents", conclut Julien Gasparutto, en direct de Matignon.

Le JT
Les autres sujets du JT
plus