De l\'acide aurait été déversé dans le crassier de Marspich (Moselle), ici pris en photo le 8 juin 2017.
De l'acide aurait été déversé dans le crassier de Marspich (Moselle), ici pris en photo le 8 juin 2017. (MAXPPP)

Le chauffeur qui a dénoncé la pollution à l'acide d'ArcelorMittal témoigne : "J'aurais dû me taire et continuer ma vie"

L'ancien sous-traitant d'ArcelorMittal qui affirme avoir été contraint de déverser de l'acide de l'usine de Florange dans la nature a évoqué, mardi 11 juillet sur franceinfo, ses difficultés depuis qu'il a lancé l'alerte. Depuis, ce chauffeur de camion ne trouve plus de travail. Il explique également pourquoi il a accepté cette mission bien qu'ayant conscience de son illégalité.

franceinfo : Quelles conséquences subissez-vous depuis que vous avez alerté sur ce déversement d'acide ?

Le chauffeur du camion : Je ne trouve plus de boulot. Je vis avec le chômage. Ce mois-ci, j'ai reçu 700 euros. Je galère de plus en plus. Mes enfants en ont pâti, mon couple a pris un coup. J'aurais dû me taire et continuer ma vie. Je suis un chauffeur qualifié, j'ai tous les permis, je connais très bien la région lorraine, je suis polyvalent, mais je ne trouve pas de travail. Et quand je vais dans les boîtes d'intérim, c'est écrit "urgent, recherche chauffeur" et quand je pose mon CV il n'y a pas d'appel. Trouver du travail dans le transport, dans la région, c'est grillé pour moi.

Et en termes de vie sociale, des gens vous ont-ils tourné le dos ?

Quand on n'a plus un rond, on n'a plus de vie sociale. Je n'aurais pas dû lancer l'alerte.

Pourquoi ne pas avoir refusé de déverser cet acide ?

Le boulot est tombé du ciel, comme on dit. Ce que je faisais, je savais que c'était illégal. Mais je le faisais comme tous les autres moutons. J'étais le dernier maillon de la chaîne.

Quand vous avez décidé de filmer, c'est parce que vous vouliez que ça s'arrête, vous vouliez lâcher le morceau ?

Je voulais montrer à la population où ils vivent vraiment. J'ai vu la nature se transformer. C'est pire que du désherbant. Du désherbant ça agit entre une et deux semaines, l'acide agit en quelques heures.Végétation, petites bêtes, animaux... Ça ne pardonne pas. Maintenant on verra s'ils prendront leurs responsabilités.