La plage de Mandelieu-la-Napoule (Alpes-Maritimes) a obtenu cette année le label Pavillon bleu. 
La plage de Mandelieu-la-Napoule (Alpes-Maritimes) a obtenu cette année le label Pavillon bleu.  (ROBERT PALOMBA / ONLY FRANCE / AFP)

Le label Pavillon bleu décerné à 173 communes

Voilà qui vous aidera peut-être à choisir où partir cet été en vacances. Le label Pavillon Bleu a été décerné vendredi 19 mai à 173 communes, représentant 390 plages qui étaient candidates à cette distinction récompensant une bonne gestion de l'environnement, des déchets et de l'eau. Le label, créé en 1985, récompense aussi 102 ports de plaisance.

En 2016, il avait été décerné à 170 communes, représentant 400 plages et à 98 ports de plaisance maritimes et continentaux (à l'intérieur des terres). La région Provence-Alpes-Côte-d'Azur arrive en tête du palmarès, comme l'année dernière, avec 58 lauréats. Elle est suivie par la région Occitanie, avec 53 lauréats.

14 nouvelles communes et 8 nouveaux ports distingués

Quatorze nouvelles communes obtiennent le label : Saint-Vincent-les-Forts (Alpes-de-Haute-Provence), Mandelieu La Napoule (Alpes-Maritimes), Ajaccio (Corse-du-Sud), Arnay-le-Duc (Côte-d'Or), Vias (Hérault), Iffendic (Ille-et-Vilaine), Eguzon-Chantôme (Indre), Seignosse (Landes), Saint-Philbert-de-Grand-Lieu (Loire-Atlantique), Coudeville-sur-Mer (Manche), Saint-Pair-sur-Mer (Manche), Fécamp (Seine-Maritime), Saint-Jouin-Bruneval (Seine-Maritime), Saint-Valéry-en-Caux (Seine-Maritime).

Huit nouveaux ports sont distingués : Port de plaisance de Cap-d'Ail (Alpes-Maritimes), Port Départemental de Cassis GTC (Bouches-du-Rhône), Société Nautique de Marseille (Bouches-du-Rhône), Port de Gâvres (Morbihan), Port de Guidel (Morbihan), Port de Lorient Centre (Morbihan), Port de plaisance du Kernével (Morbihan), Port-Louis (Morbihan).

Plusieurs critères

L'obtention du label suppose de répondre à une série de critères. Pour les plages, il faut une eau de baignade de "qualité excellente" avec cinq contrôles par saison, un point d'eau potable, des poubelles sur la plage, la collecte sélective d'au moins trois types de déchets, une politique de recyclage et la mise en place d'actions d'éducation à l'environnement.

Pour les ports, les critères concernent la prévention des pollutions et le traitement des déchets, ainsi que le traitement des eaux usées des bateaux, des boues de dragage ou des liquides polluant les cales.