Voir la vidéo
FRANCE 2

Drones armés : ce qui a poussé la France à les adopter

Les États-Unis, le Royaume-Uni, Israël ou encore l’Italie sont déjà tous équipés de drones armés. "La France a longtemps temporisé pour des raisons éthiques et morales. La France ne voulait pas de ces drones tueurs, de cette guerre électronique, qui faisait risquer des bavures épouvantables. Mais les autorités françaises décident maintenant de franchir le pas, tout en précisant que ces drones ne sont pas aveugles, ils sont actionnés par des professionnels, un peu comme quand un pilote d’avion déclenche une frappe sur un groupe de terroristes", explique le journaliste.

"L’opinion publique a évolué"

L’opinion publique accepte désormais ces drones armés et les exécutions qu’ils rendent possibles, poursuit le journaliste. "Quand François Hollande expliquait publiquement qu’il avait ordonné l’exécution ciblée de terroristes, tout le monde a hurlé parce que cette déclaration avait été faite publiquement, mais personne n’avait contesté la méthode. L’opinion publique française a évolué sur cette question, et au ministère de la Défense, on précise bien qu’il y aura des procédures d’engagement très strictes, dans le cadre du droit international. La réalité, c’est que la guerre que mène la France contre le terrorisme a fini de balayer les derniers états d’âme".

plus