Voir la vidéo

Vendée : les mesures de restriction d'eau coûtent cher aux agriculteurs

Depuis le printemps, cet abreuvoir est à sec. Les bêtes n'auraient pas survécu si leur maître ne leur avait pas apporté de l'eau. Même l'herbe n'arrive pas à pousser. Dans le champ elle devrait être bien plus haute et cela change la donne. Mais cet agriculteur irriguant avait anticipé cette sécheresse qui dure depuis un an. Pour éviter de perdre trop d'argent, ou de licencier du personnel, il a diversifié ses cultures.

Les agriculteurs veulent un assouplissement de la réglementation

Pour les céréaliers, l'eau est absolument vitale. Elle permet de sécuriser les exploitations. Certains ont fait le choix d'irriguer, mais ils ne sont pas très nombreux. L'investissement a un coup et demande de la surveillance. Les agriculteurs demandent un assouplissement de la réglementation pour mieux gérer l'eau et favoriser les réserves de substitution. Pour eux, c'est la meilleure façon d'éviter les restrictions d'eau.

plus