Voir la vidéo
France 3

Vendanges : quinze jours d'avance dans le Languedoc

Les vendanges sont loin d'être tardives. Sur les coteaux du Languedoc, au nord du Pic Saint-Loup (Hérault), le domaine du Mas Foulaquier se prépare à attaquer les vendanges... Avec quinze jours d'avance. Une douzaine de vendangeurs saisonniers ont été recrutés en urgence sur internet. Dans ce vignoble, tout se fait à la main, il faut profiter des températures matinales. La propriétaire de ce domaine de 14 hectares est sous tension : une vendange à la main coûte 1 500 euros l'hectare, 20 fois plus qu'avec une machine.

Un bon millésime

Ici, la pluie n'est pas tombée depuis trois mois. Cela conduit à une maturité précoce du raisin. La chaleur de l'été a avancé les vendanges. Le rendement, lui, va souffrir de la sécheresse de l'été, le raisin donnera moins de jus. La qualité est bien là, le millésime 2017 est bon, mais il produira deux fois moins de bouteilles que les autres années.

plus