Voir la vidéo
France 3

Sécheresse : les agriculteurs s'adaptent

Le ruisseau est à sec. Pourtant, à cette époque, les bêtes de Xavier Garreau devraient pouvoir s'y abreuver. Même constat pour l'herbe du champ, moins haute et moins fournie. Face à la sécheresse qui sévit depuis un an, cet agriculteur poitevin a dû s'adapter et se montrer prévoyant. À la place d'une partie de son maïs, gourmand en eau, il a décidé de cultiver des pois et de l'orge de brasserie. L'économie d'eau lui permet d'irriguer le maïs restant, même dans les périodes difficiles.

Apprendre à mieux gérer l'eau

D'autres exploitants n'ont pas fait de réserves et sont contraints d'irriguer, une pratique qui coûte cher. Face à la sécheresse, les agriculteurs reconnaissent qu'ils devront apprendre à mieux gérer l'eau : stocker plus l'hiver pour tenir l'été. De son côté, le préfet a pris des mesures de restriction pour éviter le gaspillage de l'eau.

plus