Voir la vidéo
France 3

Sécheresse : les agriculteurs durement touchés

Pas une goutte de pluie depuis des semaines. Ici en Picardie, dans ce champ de pommes de terre, le sol est complètement déshydraté. En Meurthe-et-Moselle, les récoltes de blé et de colza s'annoncent également mauvaises. "Aujourd'hui, on devrait avoir des blés qui nous arrivent largement aux genoux et on voit qu'il manque quelque chose, ils ne sont pas beaux", explique un agriculteur.

Une fin d'année sans pluie suivie d'un printemps sec

En Loire-Atlantique, près de Bouvron, faute de fourrages, cet éleveur est obligé d'acheter du maïs pour nourrir ses bêtes. Avec un tiers de rendement en moins partout en France, pour ne pas perdre sa récolte de blé, cet agriculteur près d'Orléans (Loiret) a décidé d'arroser. "On est en début de déficit hydrique pour nos céréales, il est temps d'intervenir", explique Jean-Louis Lefaucheux, agriculteur. Une fin d'année sans pluie suivie d'un printemps sec, résultat, il faut pomper dans des nappes phréatiques déjà en déficit. La sécheresse ne semble pas près de s'arranger. De nombreuses préfectures ont déjà pris des arrêtés de prévention. Si la sécheresse perdure, certains prélèvements d'eau pourraient être interdits.