Voir la vidéo
France 3

La crise des œufs contaminés profite aux petits producteurs

Il y a vingt ans, Christelle Koenig se lance dans l'aviculture. Aujourd'hui, elle élève au grand air plus de 9 000 poules dans un enclos de trois hectares à Vauthiermont, dans le Territoire de Belfort. "Nos œufs sont proposés aux consommateurs dans les 24 heures, 48 heures maximum", explique cette productrice.

Des œufs en distributeur automatique

8 000 œufs sont triés et calibrés chaque jour. Après le scandale du Fipronil, les ventes explosent. En deux semaines, la demande a augmenté de près de 30%. Depuis un an, Christelle Koenig s'est lancée dans la vente directe. Dans un distributeur automatique, les œufs sont disponibles 24 heures sur 24. Depuis l'alerte au Fipronil, les clients en redemandent. Dans le Territoire de Belfort, cinq distributeurs ont été installés et d'autres pourraient bientôt voir le jour.

plus