Voir la vidéo
France 2

Grippe aviaire : la menace enfin écartée

La menace de la grippe aviaire s'est envolée et les canards ne risquent plus rien. "Gros ouf de soulagement", pour Damien Gesta, producteur de canards à Castelnau-Barbarens dans le Gers. "J'espère qu'on n'en reparlera plus jamais, que tout ce qu'on va mettre en place pour éviter que ça puisse revenir fonctionne." Le virus s'est arrêté à 25 km de cette ferme. Fin d'une saison vécue avec appréhension : "Arrivés dans le bâtiment on se disait : 'J'espère que tout va bien, que les canards vont bien." On voyait que tout allait bien, mais on avait quand même une petite crainte qu'on n'avait pas avant." Cette année, le virus était particulièrement offensif.

Encore un peu d'attente

À l'écart du circuit industriel, l'exploitation vit presque en autarcie ; ses producteurs élèvent et transforment leurs canards. Mais ils ont dû faire face à des clients méfiants vis-à-vis de leurs produits. Dans les zones touchées par le virus, les producteurs devront attendre le 29 mai pour reprendre le travail. Encore trois longues semaines de vide sanitaire.