Voir la vidéo
France 3

Agriculture : le boom des robots de traite

Une étable toute neuve avec massage à volonté pour les vaches et robot de nettoyage à Morieux (Côtes-d'Armor). C'est quand leurs parents sont partis à la retraite que Cyril et Fabrice Menier ont tout modernisé. En restant à deux à la ferme, impossible de traire 150 vaches, ils ont donc investi 300 000 euros dans deux robots de traite. Les vaches se font traire quand elles ont envie : trois fois par jour en moyenne. Pour les agriculteurs, la charge de travail est beaucoup moins pénible.

Moins de travail et plus de production

Avec le robot, les contraintes de la traite, matin et soir, chaque jour de l'année, sont terminées. Les deux frères peuvent même prendre des jours de congé comme des salariés. Autre avantage de la machine : la productivité par vache augmente, car elles sont plus souvent stimulées. Entre deux lactations, les vaches sont mises au pré. Avec ce système intensif, l'exploitation des deux frères va produire 15% de lait de plus qu'auparavant. Actuellement, la moitié des nouvelles exploitations laitières s'équipe d'un robot de traite.

Le JT
Les autres sujets du JT
plus