FRANCE 2

Parcours professionnel : une réforme plus facile que le Code du travail ?

"Sur le papier, oui", ces réformes apparaissent plus faciles à gérer que celui des ordonnances sur le Code du travail pour le président de la République, explique Valérie Astruc, qui intervient en direct de la cour du Palais de l'Élysée à Paris. "Ces réformes sont populaires, car elles visent à donner des nouveaux droits aux Français", poursuit la journaliste de France 2. "Néanmoins, la volonté d'Emmanuel Macron de rendre l'assurance-chômage accessible aux démissionnaires et aux indépendants aura un coût", insiste-t-elle. "Ce qui fait craindre aux syndicats qu'en contrepartie, il y ait une baisse des allocations chômage".

Suspendu aux chiffres du chômage

Le chef de l'État "voudrait donc rééquilibrer le balancier à gauche, à condition qu'il n'y ait pas à la sortie une protection au rabais, ce qui ne sera pas forcément facile", décrypte Valérie Astruc. L'Élysée est conscient que ces réformes ne vont pas gommer l'étiquette de président des riches d'un coup de baguette magique. Il faudra pour ça attendre les premiers résultats concrets de ces réformes en 2020. "Emmanuel Macron se retrouve, comme François Hollande, suspendu aux chiffres du chômage", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
plus