Voir la vidéo
FRANCE 2

"Dieselgate" : le constructeur allemand Daimler dans la tourmente

Daimler, propriétaire notamment de la marque Mercedes, vient d'annoncer ce 19 juillet le rappel de plus de trois millions de véhicules. Le constructeur allemand nie avoir truqué ses moteurs, mais semble bel et bien rattrapé par le fameux "Dieselgate". "C'est une opération qui va lui coûter cher, plus de 200 millions d'euros", rapporte Amaury Guibert, en direct de Berlin (Allemagne).

Pas de tricherie ?

"Daimler se défend d'avoir triché comme son concurrent Volkswagen. Le constructeur, comme des dizaines d'autres, aurait en fait profité d'une faille dans la législation européenne sur les moteurs diesel. Une faille qui permettait de désactiver le système de filtrage d'émissions polluantes dans certaines conditions notamment de températures extérieures", détaille le journaliste de France 2. Et d'ajouter : "Cela dit, le scénario de la triche n'est pas totalement exclu. Le groupe Daimler est bien dans le collimateur de la justice allemande et des perquisitions ont d'ailleurs été menées au siège de l'entreprise en mai dernier."
plus