Le présentateur Cyril Hanouna, le 8 juin 2016.
Le présentateur Cyril Hanouna, le 8 juin 2016. (JOEL SAGET / AFP)

"Touche pas à mon poste" : Cyril Hanouna à nouveau accusé d'homophobie

"Bonjour, je me présente, Jean-José, 1,85 m, très sportif et super bien monté". L'animateur Cyril Hanouna a piégé, jeudi 18 mai, des homosexuels en postant une fausse annonce sur un site de rencontres, où il se fait passer pour un jeune homme en quête de partenaire.

En composant le numéro indiqué sur le site, son interlocuteur atterrissait sur le plateau de "Touche pas à mon poste", l'émission de C8, où il était accueilli par la voix efféminée de l'animateur. Au milieu des rires étouffés des chroniqueurs présents, l'animateur cherche à ridiculiser son interlocuteur, qui ne sait pas que cette conversation intime est en réalité écoutée par plus d'un million de téléspectateurs.

"Une homophobie crasse"

Jugée homophobe, la séquence a immédiatement suscité l'indignation de certains télespectateurs. "C'est drôle, Hanouna, de piéger des homos dans ton émission ?", l'a interpellé un journaliste sur Twitter. "Ça rappelle pas du tout la flippe de tomber, lors d'un rencard, sur un faux profil homophobe qui veut nous buter", ajoute un autre utilisateur du réseau social. "Il est temps d'agir, l'homophobie tue", s'est alarmé un troisième.

Ancienne membre du CSA, Françoise Laborde s'est dite "choquée" et "outrée", d'autant plus que l'animateur arbore à l'antenne un ruban contre l'homophobie sur son blouson en cuir. A 18 heures, le CSA a indiqué à Franceinfo avoir reçu plus de 6 586 plaintes. Une procédure d'instruction a été ouverte et devrait prendre quelques semaines.

"La moquerie est une manifestation de l'homophobie"

Joint par L'Express, Cyril Hanouna dément toute homophobie. "Je suis le plus fervent défenseur de l'association Le Refuge, dont j'ai défendu la cause depuis le début de la semaine. Il n'y aura jamais aucune séquence homophobe dans l'émission", assure l'intéressé. Il est pourtant régulièrement pointé du doigt sur ce sujet.

Contacté par franceinfo, Joël Deumier, président de SOS Homophobie, est consterné par les explications de l'animateur. 

Il fait du pinkwashing. Ce n'est pas parce qu'il reverse de l'argent au Refuge qu'il s'achète une conscience homophile.

Joël Deumier, président de SOS Homophobie

à franceinfo

"La moquerie est une manifestation de l'homophobie, elle légitime la haine", estime ce militant, qui relève une "différence de traitement profondément homophobe" entre les sites de rencontres homosexuels et hétérosexuels. Outre une saisine du CSA, SOS Homophobie réfléchit à intenter une action en justice contre l'animateur de C8.

plus