Voir la vidéo

Silya Ziani, rayon de soleil dans un Rif tourmenté

Le 15 septembre dernier, la chanteuse marocaine Silya Ziani était accueillie en triomphe à la Fête de l’Humanité à la Courneuve. Son combat pour les Rifains, les habitants de la région du Nord du Maroc, ne se limite à des apparitions à l’étranger : c’est devenu la plus fervente figure féminine de la lutte contre le pouvoir central marocain.

L’enfant insoumis du pays

Il y a près d’un an, un poissonnier mourait d’un accident en essayant de faire valoir ses droits face aux policiers. Cette mort tragique a déclenché des émeutes dans la région, où le chômage pointe à 21%, soit deux fois la moyenne nationale. 350 manifestants ont été arrêtés, ce que ne peut tolérer la chanteuse de 23 ans.

"Si vous emprisonnez nos leaders, commente Silya Ziani, nous résisterons jusqu’à ce que nos demandes, qui sont des droits dans les régions démocratiques, soient acceptées."

En juin, elle est arrêtée et envoyée en prison, où elle sera "humiliée et filmée nue". Sous la pression de nombreux manifestants, elle est libérée 2 mois plus tard. Elle déclare à sa sortie attendre dorénavant "la libération de tous ses autres camarades en prison", qui ont entamé pour certains une grève de la faim.

plus