Les lauréats du premier championnat de France de barbe posent samedi à Paris.
Les lauréats du premier championnat de France de barbe posent samedi à Paris. (Fiona Moghaddam / Radio France)

Championnat de France de barbe : "Ce n'est pas juste du poil, c'est vraiment quelque chose de très marqué stylistiquement"

Style Verdi ou Garibaldi, audacieuse, naturelle de moins de 20 cm ou de plus de 20 cm,...  la barde était la star des podiums samedi 17 juin à Paris, où s'est tenu le premier championnat de France du genre.

Le reportage de Fiona Moghaddam

00:00-00:00

audio
vidéo

Près de 30 compétiteurs se sont affrontés dans cinq catégories. Parmi eux, Julien, 34 ans, et sa longue barbe qui descend quasiment jusqu'au plexus. "C'est une barbe qui fait un peu plus de 20 cm, qui est très très raide. C'est un type de barbe qui est assez rare avec une moustache relativement courte", détaille-t-il. Une pilosité faciale qui demande beaucoup d'entretien, "deux, trois shampoings par semaines à peu près. Il ne faut pas non plus trop agresser le poil. Tous les matins, c'est brushing, sèche cheveux, et brosse pour enlever la forme qu'elle prend la nuit."

Plus qu'un effet de mode

Richard concourt dans la catégorie "audacieuse", avec une barbe de près de 30 cm séparée en 2 sur le bas et qui remonte courbée sur les côtés. Pour obtenir un telle longueur, il a fallu près de deux ans et demi. Un accessoire qu'il porte depuis ses 15 ans. "Cela fait bien trois ans et demie que je ne me suis pas rasé du tout. Il y a encore quelques années, une barbe devait être ou très courte ou rasée. Même une barbe de trois jours ne passait pas", souligne-t-il.

Richard (D) lors du championnat de France de la barbe.
Richard (D) lors du championnat de France de la barbe. (Fiona Moghaddam / Radio France)

Une question de style 

Pour les membres du jury, l'important ce n'est pas seulement la barbe mais aussi le style et la personnalité qui l'accompagne, comme le rappelle Magali Bertin, qui travaille dans la presse féminine et masculine : "C'est vraiment comme un accessoire. On va choisir un chapeau, une cravate, la barbe va vraiment venir habiller le visage. Cela doit être en harmonie, marquer un style. Ce n'est pas juste du poil, c'est vraiment quelque chose de très marqué stylistiquement et qui doit aller aussi bien avec la morphologie que la façon de s'habiller de la personne." Le prix de la plus belle barbe de France a été remporté hier soir par un candidat au style très assumé : pantalon jaune et veste bleue avec une petite barbe poivre et sel en forme de cône.