Ronan Farrow au gala du \"Time\", le 21 avril 2017, à New York. 
Ronan Farrow au gala du "Time", le 21 avril 2017, à New York.  (SPAULDING / WWD / SHUTTERST / SIPA / REX)

Affaire Weinstein : qui est le journaliste Ronan Farrow, fils de Woody Allen, grâce auquel le scandale a pris de l'ampleur ?

"Ce gosse est un foutu génie", aurait dit de lui un officiel du ministère des Affaires étrangères américain, en 2009. Ronan Farrow est un "fils de". Ce jeune homme de 30 ans, au regard bleu acier et aux traits harmonieux, est plus connu pour ses parents, Mia Farrow et Woody Allen, que pour ses activités de journaliste. L'enquête explosive qu'il a publiée dans le New Yorker (en anglais) sur le magnat de Hollywood, Harvey Weinstein, pourrait bien changer la donne. Si Ronan Farrow a été devancé par le New York Times (en anglais) dans cette affaire, ses investigations, menées pendant dix mois, vont plus loin. Elles ont permis de récolter le témoignage de 13 femmes, dont trois accusent le producteur de viol. 

"Seul Ronan Farrow, le fils de Woody Allen et Mia Farrow, en conflit ouvert avec le monde du cinéma pour son refus de condamner le mariage de son père avec sa sœur adoptive, pouvait probablement réussir à briser la loi du silence qui sévit, selon lui, à Hollywood sur les abus sexuels", commente la correspondante du Monde à San Francisco. David contre Goliath. Pour parvenir à briser l'omerta, Ronan Farrow a dû claquer la porte de NBC pour aller proposer son enquête au New Yorker"Sur une période de nombreuses années, beaucoup de médias ont travaillé sur cette histoire et fait face à de très fortes pressions", résume-t-il sobrement. 

Le fils biologique de Franck Sinatra ?

Ronan Farrow n'a pas toujours été journaliste. Comme le rappelle Vanity Fair, il s'est d'abord engagé dans l'humanitaire, son bac option philosophie et biologie en poche. Il commence sa carrière de reporter au Darfour, où il raconte l'histoire d'enfants-soldats pour divers titres prestigieux tels que le Wall Street Journal, le Los Angeles Times ou encore le Washington Post. A 17 ans, il fait son droit à Yale et, à 20 ans, il entre au ministère des Affaires étrangères. En 2014, il fait partie des "30 personnes de moins de 30 ans les plus influentes" désignées par le magazine Forbes (en anglais).

Reste que Ronan Farrow demeure plus célèbre pour sa filiation que pour son engagement humanitaire ou politique. Jusqu'en 2013, il est officiellement le seul fils biologique du célèbre couple Allen-Farrow, qui a adopté deux filles avant de se déchirer dans un douloureux divorce en 1992. Dans une interview accordée en novembre 2013 à l'édition américaine de Vanity Fair (en anglais), sa mère suggère qu'il est peut-être en réalité le fruit de son court mariage avec le chanteur Franck Sinatra. Ronan Farrow commente cette révélation, qui n'a pas été corroborée par des tests ADN, avec humour sur Twitter : "Ecoutez, nous sommes potentiellement tous des fils de Sinatra."

Ronan Farrow a-t-il hérité de l'humour de son autre père, le cinéaste Woody Allen ? Il le démontre à plusieurs reprises sur les réseaux sociaux, même quand il s'agit de dénoncer le mariage du réalisateur avec sa sœur adoptive, Soon-Yi Previn, alors qu'il était encore en couple avec Mia Farrow. "Bonne fête des pères - ou, comme on dit dans ma famille, bonne fête des beaux-frères", poste-t-il en juin 2012. 

Trouble-fête 

Le ton se fait plus grave quand il vient troubler l'hommage rendu à Woody Allen aux Golden Globes, devant le tout Hollywood en 2014, par un tweet cinglant : "J'ai raté l'hommage à Woody Allen. Ont-ils évoqué la fois où une femme a publiquement confirmé qu'il l'avait agressée à 7 ans avant ou après avoir cité Annie Hall ?" Cette femme en question, c'est son autre sœur par adoption, Dylan Farrow. 

En octobre 2013, la jeune femme avait confié à Vanity Fair (en anglais) avoir été abusée par son père adoptif. Elle expliquait alors qu'elle n'avait jamais été appelée à témoigner dans cette affaire datant de plus de vingt ans. Les premières accusations remontent en effet à 1992, année de la violente séparation entre Woody Allen et Mia Farrow. 

Des accusations confirmées en février 2014 dans une lettre adressée au New York Times (en anglais) : "Lorsque j'avais sept ans, Woody Allen m'a emmenée par la main et m'a conduite dans un petit grenier mal éclairé du deuxième étage de notre maison. Il m'a dit de m'allonger sur le ventre et de jouer avec le train électrique de mon frère. Puis il m'a sexuellement agressée", écrit-elle. Le réalisateur s'est défendu dans une longue lettre ouverte publiée dans le même journal quelques jours après : "Bien sûr, je n'ai pas agressé Dylan."   

"Culture de l'impunité"

Ronan Farrow n'en est pas resté là. "Je crois ma sœur, je l’ai toujours crue, je lui faisais confiance", a-t-il martelé dans une tribune publiée dans le Hollywood Reporter en mai 2016, en plein festival de Cannes. "Je me souviens avoir été moi-même perturbé par le compor­te­ment de mon père : il montait dans le lit de ma sœur en pleine nuit et la forçait à lui sucer le pouce."

Dans cette même tribune, il dénonce la "culture de l’impunité qui entoure son père" à la grand-messe du cinéma français"Il y aura des conférences de presse, et un tapis rouge que mon père va fouler avec sa femme (ma sœur). Il va avoir ses stars à ses côtés - Kristen Stewart, Blake Lively, Steve Carell, Jesse Eisenberg [acteurs du film Cafe Society]. Ils peuvent faire confiance à la presse pour ne pas leur poser de questions dérangeantes. Ce n'est pas le moment, ce n'est pas l'endroit, ça ne se fait pas", déplore-t-il. De fait, aucune question n'a été posée sur le sujet lors de la conférence de presse du film, présenté hors compétition, en ouverture du festival.

Ronan Farrow n'a plus attaqué son père publiquement depuis. Mais il s'est attelé, en secret, à l'enquête visant une autre figure du cinéma américain, Harvey Weinstein. 

plus