Des collégiens lors d'une épreuve du diplôme national du brevet, à Morlaix (Finistère), le 26 juin 2014.
Des collégiens lors d'une épreuve du diplôme national du brevet, à Morlaix (Finistère), le 26 juin 2014. ( MAXPPP)

Quelque 835 000 élèves entament les épreuves du brevet

Les épreuves écrites du baccalauréat terminées, celles du brevet des collèges débutent, jeudi 25 juin. Quelque 835 000 élèves de troisième entament trois épreuves qui doivent se terminer le lendemain. Les collégiens de métropole, La Réunion et Mayotte débuteront les écrits du brevet par l'épreuve de français (jeudi matin), suivie par les mathématiques (jeudi après-midi) puis histoire-géographie-éducation civique vendredi matin.

Outre ces écrits, les élèves ont passé, dans leur établissement, une épreuve orale d'histoire des arts. Le diplôme national du brevet tient compte aussi des notes obtenues en contrôle continu tout au long de l'année dans l'ensemble des disciplines, sauf en histoire-géographie-éducation civique, et de la validation de la maîtrise des sept compétences de l'actuel socle commun.

Les résultats seront affichés dans les établissements au plus tard le 10 juillet.

Grève d'enseignants contre la réforme des collèges

Un syndicat d'enseignants a appelé à boycotter l'examen pour protester contre la réforme du collège programmée pour la rentrée 2016, mais le ministère de l'Education dit avoir "pris ses dispositions pour que l'examen se tienne dans de bonnes conditions".

Le syndicat d'enseignants Snalc, classé à droite, est à l'origine de cet appel. Il a également déposé un préavis de grève pour les journées de correction, les 29 et 30 juin.

Les autres syndicats hostiles à la réforme n'ont pas suivi le Snalc dans ce mouvement au niveau national, mais certains le font localement, comme le Snes-FSU, premier syndicat du secondaire, dans les académies de Lille et de Reims.