Salon de l\'admission post bac à la grande halle de la Villette à Paris, le 8 janvier 2016.
Salon de l'admission post bac à la grande halle de la Villette à Paris, le 8 janvier 2016. (MAXPPP)

"Démoralisés", "découragés"… Les lycéens face à la galère des admissions post-bac

A une semaine du baccalauréat, le sujet fait grimper un peu plus le stress des lycéens. Les élèves de terminale ont reçu les résultats tant redoutés des admissions post-bac, mercredi 8 juin. Depuis 2009, les futurs bacheliers doivent, dès le mois de janvier, faire leurs vœux sur internet pour s'inscrire à l'université, que ce soit pour un DUT, un BTS, une licenc, ou une classe préparatoire. Et si certains ont obtenu ce qu'ils voulaient dès cette première session de résultats, pour d'autres c'est la douche froide.

"Je suis vraiment déçue. J'ai été refusée dans tous les établissements", soupire Imen, contactée par francetv info. Elève en terminale ES à Sucy-en-Brie (Val-de-Marne), Imen est sur liste d'attente pour un seul BTS. "Mais il est à deux heures de chez moi", regrette-t-elle. Si un élève n'obtient aucune place dans les filières dites sélectives, de type BTS, IUT, il y aura toujours de la place à l'université. "La fac, ce n'est pas ce qui me correspond, j'ai besoin d'être encadrée, observe Imen. Si j'y vais, je n'y resterai pas pas, je me réorienterai vers d'autres filières à la fin de l'année."

"A une semaine du bac, ça me décourage"

Tenter une réorientation un an après le bac, c'est ce qu'a fait Mathias. L'an dernier, il n'a pas obtenu la filière qu'il souhaitait. Il a donc à nouveau formulé des vœux sur le site admission post-bac cette année. Un passage obligatoire. "Je suis en DUT gestion des entreprises et des administrations à Grenoble, mais j'ai arrêté car c'est une formation qui ne correspond ni à mon profil, ni à mes attentes", explique-t-il à francetv info. Problème : "Là, je suis à nouveau refusé aux vœux que j'ai formulés. C'est encore beaucoup de stress et d'incertitudes."

Des inquiétudes partagées par Youssra. Elève en terminale ES à Bordeaux (Gironde), elle a essuyé cinq refus de BTS et est sur liste d'attente pour deux autres. "J'ai vraiment été surprise des résultats. Je ne vous cache pas qu'à une semaine du bac, cela me décourage", confie-t-elle. Rien n'est encore perdu définitivement. Une deuxième phase de résultats est prévue le 23 juin. D'ici là, les bacheliers vont devoir se remettre aux révisions.