Le premier bébé panda de France fête lundi son premier mois d\'existence au zoo de Beauval (Loir-et-Cher).
Le premier bébé panda de France fête lundi son premier mois d'existence au zoo de Beauval (Loir-et-Cher). (ZOO DE BEAUVAL)

Bébé panda : un mois après sa naissance, "on commence à avoir quelque chose qui ressemble à un panda"

Le premier bébé panda de France fête, lundi 4 septembre, son premier mois d'existence au zoo de Beauval, dans le Loir-et-Cher. Mini Yuan Zi pèse 1,2 kg et commence à ressembler à l'image qu'on se fait du panda : "On a une boule noire et blanche, qui ne ressemble pas du tout à l'espèce de petite chose rose" aperçue le 4 août, raconte, lundi sur franceinfo, Baptiste Mulot, chef vétérinaire du zoo de Beauval.

franceinfo : Comment se porte le bébé panda ?

Baptiste Mulot Il va très bien. Il a atteint 1,2 kg, 1,225 kg exactement. Il a donc bien poussé depuis ses 142 grammes du jour de la naissance. Il passe toujours beaucoup de temps sur sa maman, mais aussi en couveuse pour laisser un peu de répit à sa maman et qu'elle puisse manger et se reposer. La maman va très bien. Elle est très attentionnée envers son bébé. Elle apprend tous les jours un peu plus. C'est son premier, mais elle se débrouille bien et de mieux en mieux.

Est-ce qu'il ressemble désormais à un panda ?

On commence à avoir vraiment quelque chose qui ressemble à un panda. On a une boule noire et blanche, qui ne ressemble pas du tout à l'espèce de petite chose rose avec quelques poils par-ci par-là du 4 août. Le bébé n'a pas encore les yeux ouverts, même si les paupières commencent à bouger.

Est-ce que les visiteurs peuvent déjà le voir ?

Non. Dans la nature, le bébé et la maman vont rester 4 à 5 mois dans une grotte. Donc, pour l'instant on respecte ça, même s'ils ne sont pas dans une grotte ou dans un nid. Ils sont dans leur petite loge, bien confinés, et on laisse le bébé et la maman tranquilles à l'abri des visiteurs. Ils seront visibles probablement à la fin de l'année ou au début de l'année prochaine.

"Ils seront visibles probablement à la fin de l'année ou au début de l'année prochaine", Baptiste Mulot
--'--
--'--

plus