Un mysticète photographié près des côtes mexicaines, le 3 octobre 2015.
Un mysticète photographié près des côtes mexicaines, le 3 octobre 2015. (RODRIGO FRISCIONE / CULTURA CREATIVE / AFP)

L'étrange monstre marin échoué sur les côtes indonésiennes n'était en fait qu'une baleine en décomposition

Cette carcasse flottante, géante, difforme et pourrissante avait tout des monstrueuses créatures surgies de l'imagination du romancier H. P. Lovecraft. Selon le Washington Post (lien en anglais), l'animal étrange découvert échoué le 9 mai sur une île indonésienne a enfin été identifié par des scientifiques : il s'agit d'un mysticète, ou cétacé à fanons, une espèce de baleine, rapporte le quotidien lundi 15 mai. 

Les photos du cadavre de l'animal, immense et impossible à identifier, faisaient le tour du monde depuis plusieurs jours. 

Un cadavre déformé par les gaz

Après avoir découvert cette carcasse de plus de 15 mètres sur une côte de l'île de Seram (Indonésie), Asrul Tuanakota, un pêcheur de 37 ans, a d'abord pensé qu'il pouvait s'agit d'un calamar géant, en raison d'une forme faisant penser à une créature marine dotée de tentacules. Cité par le Huffington Post (en anglais), George Leonard, scientifique de l'ONG Ocean Conservancy, a indiqué qu'il s'agissait en réalité d'un mysticète, reconnaissable à la particularité de ses plaques, une partie du squelette qui sert à filtrer la nourriture de ce type de baleines.

Comment expliquer sa taille hors norme et sa forme si étrange ? Selon le Washington Post, les gaz émis par le processus de décomposition de l'animal ont contribué à le déformer. Par ailleurs, un biologiste australien spécialiste des baleines cité par le site Live Science (lien en anglais) a estimé que l'animal pouvait souffrir d’une infection bactérienne, ce qui expliquerait la production d'une quantité énorme de gaz. Autre théorie : la baleine a pu mourir dans des eaux chaudes, ce qui aurait permis aux bactéries de se développer en nombre, produisant encore plus de ce gaz responsable de cette déformation.