Une employée de Marineland, à Antibes, devant le bassin des orques, en mars 2016.
Une employée de Marineland, à Antibes, devant le bassin des orques, en mars 2016. (VALERY HACHE / AFP)

L'interdiction de la reproduction des dauphins et des orques captifs provoque l'inquiétude des parcs animaliers

Les parcs d'attractions ou zoologiques français qui ont des dauphins ou des orques s'inquiètent de l'arrêté publié samedi 6 mai, qui interdit la reproduction de ces mammifères marins lorsqu'ils sont en captivité. Les professionnels craignent la disparition à terme des spectacles de dauphins et d'orques dans ces parcs.

Entre surprise et stupéfaction

L'arrêté publié au Journal officiel, qui réglemente les delphinariums (aquariums pour dauphins et orques) pour lutter contre la maltraitance animale, va ainsi plus loin que ce qui était prévu au départ.

"Nous ne savons pas ce qui va advenir de ces établissements et surtout de ces animaux", s'alarme Rodolphe Delord, président de l'association française des parcs zoologiques. "De nombreux passionnés travaillent avec ces animaux au quotidien. Que vont-ils devenir ? Nous ne savons pas. Nous sommes un peu surpris et stupéfaits de cette décision."

Les associations saluent une "victoire historique"

À l'inverse, les associations de protection des animaux se félicitent de cet arrêté. "Si cet arrêté n'est pas attaquable, c'est vraiment une victoire historique, c'est la fin d'une captivité pour les dauphins en France", se réjouit Christine Grandjean, présidente de l'association C'est assez !

Cet arrêté, comprend également l'augmentation d'au moins 150% de la surface des bassins ainsi que l'interdiction du chlore dans le traitement de l'eau, des contacts directs entre le public et les animaux et des immersions du public dans les bassins hébergeant des cétacés.

Il y a une trentaine de dauphins en captivité en France, présents dans trois établissements (Parc Astérix, Planète Sauvage, en Loire-Atlantique, et Marineland, à Antibes), et quatre orques (Marineland, à Antibes).

L'interdiction de la reproduction des dauphins et des orques captifs provoque l'inquiétude des parcs zoologiques

00:00-00:00

audio
vidéo