Voir la vidéo

269 Life Libération Animale : qui sont les ultras de la protection animale ?

Le collectif citoyen 269 Life représente une communauté toujours plus nombreuse radicalement opposée à la maltraitance animale. Nommée d’après le numéro de l'étiquette accrochée aux oreilles d’un veau libéré par les représentants de mouvement "269 Life" en Israël, et devenu leur symbole, l’association à but non lucratif a été inspirée par ce mouvement. 

Mode opératoire nourri par des actions concrètes

Les modes d’action du collectif citoyen 269 Life sont variés mais se veulent toujours marquants : opérations chocs, blocages d’abattoirs et libérations d’animaux constituent leur marque de fabrique.

Certains activistes se sont mêmes marqués au fer rouge lors d’un événement mondial pour faire réagir les consommateurs.

Leur communication repose en partie sur la culpabilisation : il s’agit de faire prendre conscience aux consommateurs qu’ils sont autant responsables de la souffrance animale que les employés des abattoirs.

Ils sont également très actifs, et très suivis sur les réseaux sociaux.

Une communication alimentée par un message fort

Sur le plan idéologique, ils se revendiquent antispécistes : ils refusent toute hiérarchie entre les espèces.

Tiphaine Lagarde, porte-parole du collectif citoyen, déclare que  "L’antispécisme n’est pas un antihumanisme, c’est un nouvel humanisme."

Ils se sentent contraints d’enfreindre la loi en vertu d’une théorie : la désobéissance civile.

La porte-parole n’hésite pas à utiliser des mots forts :  "C’est un holocauste. Holocauste, ça veut dire que c’est un massacre commis en vertu d’une idéologie. Je suis désolée mais le spécisme c’est bien ça."

Ils veulent aussi en finir avec les animaux de compagnie, considérant que ceux-ci servent notamment à "combler un manque affectif."

plus